Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Avenir de Paulstra : les salariés sont inquiets - par Intensite le 17.10.2008 : 12:52















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Avenir de Paulstra : les salariés sont inquiets - par Intensite le 17.10.2008 : 12:52

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Avenir de Paulstra : les salariés sont inquiets - par Intensite le 17.10.2008 : 12:52... ()

Les salariés de l’entreprise Paulstra à Châteaudun, sont inquiets. Des licenciements pourraient avoir lieu dans les mois à venir. La direction générale a annoncé la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi, ce qui veut donc dire licenciements. Selon le délégué syndical, Jean-Paul Lavaine, la production, le développement et les services annexes seront touchés à Vierzon et à Châteaudun. Combien de personnes seront concernées par ces licenciements, nul ne le sait pour l’instant. Notons qu’à Châteaudun, l’entreprise Paulstra emploie environ 700 salariés

REGION - 183 postes supprimés dans le groupe Paulstra - par Intensite le 10.02.2009 : 13:14... ()

Départs en masse au sein de la Paulstra : hier, le groupe Hutchinson, auquel l’entreprise appartient, a dévoilé le contenu de son plan de réorganisation, pour faire face à la crise. 183 postes devraient être supprimés, dont 102 sur le site de Châteaudun et 81 sur le site de Vierzon, dans le Cher. Une information parue ce matin dans la Nouvelle république. Aucun licenciement sec ne devrait être prononcé, la réduction d’effectifs prendrait la forme de départs volontaires, de préretraites ou de mutations. Une information confirmée cet après-midi par Jean-Paul Lavaine responsable syndical au sein de l'entreprise Paulstra à Châteaudun

CHATEAUDUN - Paulstra peut-être en difficulté? - par Intensite le 26.09.2008 : 09:51... ()

Autre société à connaître des moments difficiles, la Paulstra à Châteaudun : le nombre de salariés s’apprête une nouvelle fois à diminuer, d’ici l’année prochaine. Pour l’heure, l’usine compte 700 salariés. Rien de confirmé pour l’instant, mais le climat est lourd au sein de l’usine. Un comité central extraordinaire doit avoir lieu à la mi-octobre.

CHATEAUDUN - Quatre jours de chômage technique en janvier à la Paulstra - par Intensite le 15.12.2008 : 10:10... ()

A Châteaudun, la Paulstra devrait subir elle aussi les conséquences de la crise économique. Même si le plan social prévu au début du mois a été annulé, les menaces de chômage technique planent encore. On sait déjà que les salariés du service production ne travailleront pas pendant 4 jours, en janvier prochain. On parle déjà de 8 jours aux mois de février et mars.

CHATEAUDUN - Salaires revus à la hausse pour les salariés de Paulstra - par Intensite le 13.12.2007 : 08:14... ()

A Châteaudun, les salariés de Paulstra qui, la semaine dernière ont débrayé à plusieurs reprises pour une revalorisation de leur salaire, ont semble-t-il obtenu satisfaction. Les salaires les plus bas seront augmentés de 3%. Les primes de transport gagneront 20%, celle des paniers de jour et de nuit augmentera de 3%, de même que celle réservées aux emplois salissants.

CHATEAUDUN - Débrayages spontanés chez Paulstra - par Intensite le 05.12.2007 : 08:01... ()

Une grande partie des salariés de Paulstra à Châteaudun ont débrayé hier. Un coup de gueule soudain et un avertissement vers la direction en marge des négociations sur les salaires. Les syndicats exigent 4 % d’augmentation. La direction propose une revalorisation de 1,4 %. Des débrayages étaient prévus aujourd’hui mais les employés de Paulstra, après avoir pris connaissance d’une information syndicale, ont décidé de stopper la production spontanément. La réaction ne s’est donc pas fait attendre. Des équipes du matin et d’autres dans la journée ont cessé le travail. Les ateliers des mélanges et du moulage ont été particulièrement paralysés. Selon nos informations, 80% du personnel aurait débrayé. Et ce ne pourrait être que le début d’un mouvement durable. Paulstra emploie actuellement 715 personnes et une centaine d’intérimaires. Ce mouvement est une première depuis une vingtaine d’années.

CHATEAUDUN - Paulstra le restaurant d'entreprise recherche des convives - par Intensite le 27.01.2009 : 18:06... ()

A Paulstra, le restaurant d’entreprise présent sur le site, connaît, depuis le départ des salariés Flextronics, et la fermeture d’un site, une baisse de fréquentation du restaurant. Ce restaurant qui rappelons-le, est ouvert à toute personnes, externe à Paulstra, qui en fait la demande auprès du responsable des Ressources humaines. Aujourd’hui afin de rentabiliser ce restaurant, il faudrait 40 convives supplémentaires.

CHATEAUDUN - Fin de la production chez Flextronics - par Intensite le 29.02.2008 : 10:04... ()

Ce 29 février marque encore une étape importante dans la fin de Flextronics à Châteaudun. 84 nouveaux salariés sont encore forcés de mettre un terme à leurs nombreuses années de contribution au développement de la téléphonie à Châteaudun. Ce jour met fin aux dernières activités de production.Reste seulement 79 salariés pour terminer les opérations indirectes. « C'est un énorme gâchis humain, industriel et économique pour notre ville », a déclaré Yves Benoît, délégué syndical CGT, au travers d’un communiqué. Les intervenants sur la réindustrialisation vont devoir s'activer sans délais, précise-t-il. Les derniers salariés de l'entreprise ont appris cette semaine que l'ex site Nortel de Montréal, repris par Flextronics, va lui aussi fermer! Nortel annonce lui aussi, plus de 2 000 nouveaux licenciements.

CHATEAUDUN - 8 jours de chômage technique à la Paulstra en février - par Intensite le 27.01.2009 : 08:02... ()

Les ouvriers de la Paulstra à Châteaudun devront rester chez eux pendant 8 jours, le mois prochain. Annonce hier de la direction, après un comité d’entreprise long de sept heures. Les représentants du personnel voulaient répartir ces jours de chômage technique sur tous les lundis et les vendredis du mois. La direction a finalement retenu une autre solution : il y aura deux à trois vendredis chômés dans le mois selon les services, et pendant la dernière semaine, l’usine sera complètement fermée.

CHATEAUDUN - La fin de la téléphonie s'annonce - par Intensite le 15.02.2008 : 07:23... ()

Comme prévu, Flextronics s’éteint à petit feu à Châteaudun. Les syndicats CGT et CFE-CGC livrent quelques chiffres pour faire le point sur la situation. 173 salariés s’étaient vus notifier leurs licenciements à la date d’hier. Trois sont en suspension de contrat de travail. 32 seront notifiées aujourd’hui et 80 au 29 février. Cela mettra définitivement fin à la production. Les autres licenciements seront notifiées graduellement chaque mois en fonction des postes occupés. Concernant les départs, sur les 176 actés, 104 n'ont pas de solutions identifiées, 65 ont une solution identifiée, et 7 pour lesquels les syndicats n’ont pas d'informations. Pour les 65 ayant une solution, 44 ont retrouvé un CDI, 8 un CDD, et 4 ont créé leur entreprise. 60 % ont quitté Châteaudun et sa proche région.

EURE-ET-LOIR - Des salariés de la Paulstra devant le siège du groupe Hutchinson - par Intensite le 14.02.2009 : 07:00... ()

Plusieurs centaines de salariés du groupe Hutchinson appartenant à Total, spécialisé dans l'isolation et l'étanchéité, ont manifesté hier à Paris devant le siège social de l'entreprise et ont rencontré le Pdg pour réclamer une meilleure indemnisation du chômage partiel. Des salariés, 400 selon la CGT et 350 selon la police, de huit sites du groupe Hutchinson étaient présents dont ceux de la Paulstra de Châteaudun et de Vierzon visés par 183 suppressions d'emplois au total. La direction a accepté de négocier site par site, mais pas un accord pour l'ensemble du groupe, mais dans tous les cas il est hors de question d'accepter des horaires de travail pluriannuels, comme cela se prépare chez Michelin par exemple. La CGT souligne que « Hutchinson reverse plus d'une centaine de millions d'euros de dividendes à Total et que 38% de cette somme seraient suffisants pour garantir 100% des salaires des 5.900 salariés de la branche auto de Hutchinson s'ils étaient au chômage partiel 10 jours par mois pendant un an ».

CHHATEAUDUN - Des avancées... et des débrayages chez Paulstra - par Intensite le 07.12.2007 : 08:11 ()

Les syndicats de Paulstra à Châteaudun ont noté quelques avancées dans les négociations salariales avec la direction, mais pas suffisantes pour le personnel dont la moitié a, selon nos informations, de nouveau débrayé hier. Le taux d’augmentation présenté en ouverture de discussions (+1,4 %) semble être révisé à la hausse après une réunion qui s’est tenue à Levallois dans les Hauts-de-Seine. Le personnel est actuellement informé de l’avancée des négociations mais juge l’augmentation proposée insuffisante. Les syndicats réclamaient 4 % d’augmentation des salaires. Mardi, 80 % du personnel de Paulstra-Châteaudun avait débrayé spontanément alors qu’un mouvement était prévu le lendemain.

CHATEAUDUN - Le reclassement du personnel de Flextronics à l'étude - par Intensite le 26.09.2007 : 08:56... ()

Il y a près d’une semaine, le couperet tombait sur le site Flextronics de Châteaudun. Les 350 salariés apprenaient que la production serait définitivement stoppée fin décembre 2007 ou au plus tard fin janvier 2008. Le reclassement du personnel licencié commence à s’organiser. Réaction à froid et analyse de la situation avec Yves Benoist, délégué syndical CGT, à 7h55 dans le Plus de la Matinale. Il a confirmé ce matin qu'après l'émotion suscitée par l'annonce de la fermeture du site et la fin de l'histoire de la téléphonie longue de 110 ans à Châteaudun, l'heure était à la préparation du reclassement des salariés.  

CHATEAUDUN - Flextronics : les salariés soutenus par le ministère du Travail - par Intensite le 18.09.2008 : 11:11... ()

A Châteaudun, bonne nouvelle pour les salariés de Flextronics, le ministère du Travail leur a donné raison en ce qui concerne leur licenciement,  sous le motif « qu’il ne peut y avoir de licenciement économique alors que le site a dégagé des bénéfices jusqu’à son dernier jour ». Les salariés ont décidé de porter leur dossier devant le conseil des prud’hommes. Sont concernés, tous les salariés. Yves Benoist délégué syndical CGT de l’entreprise  est ravi de cette victoire.A ECOUTER DANS LA RUBRIQUE PODCAST ET SONS

CHATEAUDUN - Mécaloir pourrait fermer - par Intensite le 24.02.2009 : 17:50... ()

Comme nous vous le disions hier sur notre antenne, une nouvelle entreprise de Châteaudun est dans la tourmente. Sept salariés de l’entreprise Mecaloir Technologies vont être licenciés et l’entreprise restant avec quatre salariés a peu de chance de rester viable, comme l'a confirmé Yves Dumesnil, délégué du personnel, que nous avons joint au téléphone.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google