Actualités Sciences > Déchets du nucléaire : les européens souhaitent une approche plus harmonisée















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Déchets du nucléaire : les européens souhaitent une approche plus harmonisée

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Déchets du nucléaire : une approche plus harmonisée souhaitée par les européens... ()

Une très large majorité des citoyens Européens demande la mise en place d'installations d'évacuation des déchets nucléaires de même que la définition d'une approche européenne plus harmonisée dans ce domaine. L'enquête Eurobaromètre, publiée début juillet par la Commission européenne, examine les attitudes des citoyens européens envers ces déchets radioactifs avec en corollaire bien sûr la sûreté de leur gestion dans le contexte de l'énergie nucléaire. Mais l'enquête teste aussi leurs connaissances dans ce domaine. Au final, une proportion importante souhaite donc que l'Union européenne suive l'évolution de la situation dans ce domaine et veille à ce que les mêmes règles s'appliquent dans tous les États membres. Près des deux tiers des citoyens européens admettent les bénéfices associés à l'énergie nucléaire, tels que la diversification des sources d'énergie, la réduction de la dépendance envers le pétrole et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les informations sur la gestion des déchets radioactifs sont considérées au surplus comme plus fiables lorsqu'elles proviennent de sources indépendantes, telles que des scientifiques ou des organisations non gouvernementales. Enfin, les Européens ont une attitude volontariste envers le processus décisionnel. Bref, les citoyens de l'UE pré...

Déchets du nucléaire : une approche plus harmonisée souhaitée par les européens... ()

Une très large majorité des citoyens Européens demande la mise en place d'installations d'évacuation des déchets nucléaires de même que la définition d'une approche européenne plus harmonisée dans ce domaine. L'enquête Eurobaromètre, publiée début juillet par la Commission européenne, examine les attitudes des citoyens européens envers ces déchets radioactifs avec en corollaire bien sûr la sûreté de leur gestion dans le contexte de l'énergie nucléaire. Mais l'enquête teste aussi leurs connaissances dans ce domaine. Au final, une proportion importante souhaite donc que l'Union européenne suive l'évolution de la situation dans ce domaine et veille à ce que les mêmes règles s'appliquent dans tous les États membres. Près des deux tiers des citoyens européens admettent les bénéfices associés à l'énergie nucléaire, tels que la diversification des sources d'énergie, la réduction de la dépendance envers le pétrole et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les informations sur la gestion des déchets radioactifs sont considérées au surplus comme plus fiables lorsqu'elles proviennent de sources indépendantes, telles que des scientifiques ou des organisations non gouvernementales. Enfin, les Européens ont une attitude volontariste envers le processus décisionnel. Bref, les citoyens de l'UE pré...

Les européens soucieux du sort des déchets nucléaires... ()

Une très large majorité des citoyens Européens demande la mise en place d'installations d'évacuation des déchets nucléaires et la définition d'une approche européenne plus harmonisée dans ce domaine. Tels sont quelques-uns des principaux éléments consignés dans l'Eurobaromètre 2008 concernant les déchets radioactifs. L'enquête Eurobaromètre publiée jeudi par la Commission européenne examine les attitudes des citoyens européens envers les déchets radioactifs et la sûreté de leur gestion dans le contexte de l'énergie nucléaire, ainsi que leurs connaissances dans ce domaine. Ce sondage fait suite à trois précédentes enquêtes menées en 1998, 2001 et 2005. Les déchets radioactifs demeurent une question centrale pour l'acceptation de l'énergie nucléaire. Quatre opposants au nucléaire sur dix changeraient d'avis s'il existait une solution sûre et définitive pour la gestion des déchets radioactifs. Près de neuf personnes interrogées sur dix considèrent que chaque État membre de l'UE devrait établir un plan de gestion des déchets radioactifs dans un délai précis. Une proportion similaire souhaite que l'Union européenne suive l'évolution de la situation dans ce domaine et veille à ce que les mêmes règles s'appliquent dans tous les États membres. Selon l'enquête de 2008, le soutien à l'énergie nucléaire s'est accru dans l'Union européenne depuis 2005. Ce soutien est plus fort dans les pays dotés d'installations électronucléaires opérationnelles et dans ceux où la population se considère...

La Commission européenne présente l'enquête Eurobaromètre sur la santé et l'alimentation... ()

D'après les résultats de la dernière enquête Eurobaromètre sur la santé et l'alimentation présentés aujourd’hui par la Commission européenne, la plupart des Européens se considèrent en bonne santé. Cependant, 38% d'entre eux se jugent en surcharge pondérale. Cette enquête, qui révèle que 95% des citoyens de l’UE voient dans l’obésité un facteur préjudiciable à la santé, s’intéresse à la santé et au physique des Européens, à leur alimentation et, de manière générale, à leurs habitudes alimentaires, aux problèmes que leur pose une surcharge pondérale et aux activités physiques qu’ils pratiquent.

90% des Européens préoccupés par la dégradation de la biodiversité... ()

Selon une enquête Eurobaromètre publiée le 18 janvier par la Commission européenne, 90% des Européens estiment que la diminution de la diversité biologique est un problème grave. L'enquête met en évid...

1ère réunion du groupe sur la sûreté et la gestion des déchets radioactifs... ()

Créé par la Commission européenne, le 17 juillet dernier afin de renforcer les approches conjointes dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la gestion des déchets radioactifs, le groupe de haut n...

Gestion des déchets : les européens ne sont pas encore au point... ()

Selon deux rapports adoptés le 20 novembre par la Commission européenne, la plupart des Etats membres n'ont pas mis en oeuvre la législation européenne en matière de déchets ou ne ''l'appliquent pas co...

Déchets : la Commission européenne préconise la création d'une agence européenne d'inspection... ()

Une étude de la Commission européenne, publiée le 1er février, préconise de créer une agence européenne chargée de veiller à la mise en oeuvre de la législation européenne relative aux déchets et d'assurer le contrôle de son application. La Commission européenne se prononce après avoir été saisie, en...

Sécurité et déchets, la priorité nucléaire de Bruxelles... ()

Le commissaire chargé de l’énergie Andris Piebalgs a rencontré mercredi à Bruxelles le premier président du groupe de haut niveau (GHN) sur la sûreté nucléaire et la gestion des déchets, M. Andrej Stritar. *Au menu de cette rencontre, les questions relatives à la sûreté nucléaire et à la gestion des déchets, notamment l'élaboration de règles européennes communes dans ce domaine, en prélude à la troisième réunion du GHN prévue en avril. Les principales préoccupations des citoyens en matière d'énergie nucléaire sont la sûreté nucléaire et la gestion des déchets radioactifs. a indiqué le Commissaire européen. La priorité absolue de la Commission dans ce domaine consiste à répondre à ces préoccupations. Il est primordial que les membres du GHN s’accordent sur des principes communs régissant la sûreté nucléaire qui constitueront une base solide pour les activités futures du groupe. Selon M. Piebalgs, les travaux du groupe, qui s’appuient sur l’expérience et les compétences des membres de haut niveau à l’échelon national, contribueront à définir les domaines dans lesquels l’application de normes européennes en matière de sûreté nucléaire renforcera la sécurité et la confiance des citoyens. Le groupe de haut niveau a été institué par la Commission européenne afin d'élaborer une vision commune et de renforcer des approches communes en matière de sûreté nucléaire et de gestion des déchets. Il se compose de hauts fonctionnaires des autorités national...

Eurobaromètre : les Français placent l'environnement comme priorité de la présidence de l'UE... ()

Selon la dernière étude semestrielle ''Eurobaromètre Standard 69'' réalisée entre le 25 mars et le 4 mai 2008 par TNS pour la Commission européenne, 62 % des Européens citent le changement climatique ...

Eurobaromètre : 63 % des Européens estiment que le changement climatique est ''un problème très grave''... ()

Selon le sondage Eurobaromètre commandé par le Parlement européen et la Commission européenne publié le 2 décembre, à moins d'une semaine de la conférence sur le climat de Copenhague (Danemark) qui do...

Eurobaromètre : 62% des Européens placent le changement climatique comme défi prioritaire... ()

Selon le dernier sondage Eurobaromètre, 62% des Européens placent le changement climatique parmi les principaux problèmes mondiaux et estiment que les industries, les citoyens et l'UE ne font pas assez d'efforts dans la lutte contre le réchauffement.

Alimentation et santé : l'Eurobaromètre 2006... ()

D'après les résultats de l'Eurobaromètre 2006 présentés par la Commission européenne, la plupart des Européens se considèrent en bonne santé. Cependant, les questions de poids et la sédentarité galopante les inquiètent quelque peu...

Eurobaromètre « Santé, alimentation et nutrition » : questions et réponses... ()

La réalisation de cette enquête s'est étalée sur les mois de novembre et décembre 2005. Les principaux thèmes abordés dans cette enquête Eurobaromètre sur les caractéristiques des Européens en termes de santé et de condition physique portent sur les habitudes alimentaires dans l'Union européenne, le régime alimentaire et les problèmes liés à une surcharge pondérale, l'activité physique des répondants.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google