Actualités Tourisme et voyage > BLOIS- Inquiétude chez les salariés de Lithotech - par Intensite le 11.10.2007 : 07:49















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

BLOIS- Inquiétude chez les salariés de Lithotech - par Intensite le 11.10.2007 : 07:49

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

BLOIS- Inquiétude chez les salariés de Lithotech - par Intensite le 11.10.2007 : 07:49... ()

A Blois, dans le Loir-et-Cher, les salariés de l’imprimerie Lithotech son inquiets et pessimistes. Depuis le mois de juillet, l’établissement est en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Nanterre devrait décider de l’avenir du site, mais en attendant la menace de licenciement plane sur les 87 salariés qui travaillent dans l’entreprise.

BLOIS - Plus d'espoir pour les salariés de Litotech - par Intensite le 18.10.2007 : 08:14... ()

Les 87 salariés menacés de licenciement à l’imprimerie Litothech à Blois n’ont plus aucun espoir quant à leur avenir au sein de l’entreprise. Cette imprimerie, qui est en redressement judiciaire depuis le mois de juillet 2007. Le tribunal de commerce de Nanterre a reporté au 23 octobre sa décision quant à la poursuite ou non de l’activité du site blésois. Et ce afin d’étudier la possibilité de reprise par le groupe Paragon, bien que ce dernier ait précisé, dans son offre de reprise, que les sites de Blois et de Cholet ne seraient pas conservés. Notons que le Groupe Paragon est une filiale du groupe irlandais, Grenadier. Une chose est sûre : 87 salariés vont prochainement se retrouver sur le carreau.

BROU - L'entreprise Epure en liquidation judiciaire - par Intensite le 09.10.2008 : 08:51... ()

C’est le choc à Brou : les salariés d’Epure, en grève hier, ont appris la liquidation judiciaire de l’entreprise. Le rendez-vous au tribunal de commerce de Chartres était connu, mais la liquidation a été prononcée dans l’après-midi. Les salariés mettent en cause leur directeur, qui les aurait abandonnés. Celui-ci met en avant les dettes trop importantes de l’entreprise. Il n’exclut pas de faire appel de la décision du tribunal. En attendant, c’est l’avenir de 15 salariés qui est en suspens.

DREUX - Chez Klarius, 240 emplois environ, risquent de disparaître - par Intensite le 18.09.2008 : 11:15... ()

Le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé hier la liquidation judiciaire de l'entreprise Klarius (ex-Rosi) de Dreux, en Eure-et-Loir, impliquant la suppression de 240 emplois environ. Cette entreprise spécialisée dans la fabrication de pots d'échappements et de catalyseurs, était en redressement judiciaire depuis le 26 mars. 80 emplois avaient déjà été supprimés en juin dans le cadre d'un premier plan social. La direction a convoqué l'ensemble des salariés hier pour leur faire part directement du jugement de Nanterre. Gérard Bourgeois, délégué CGT chez Klarius, a annoncé qu’une réunion va avoir lieu dans les prochains jours pour savoir. comment les salariés vont réagir. Un comité d'entreprise exceptionnel est prévu lundi.

EURE-ET-LOIR/LOIR-ET-CHER - Grève surprise au Crédit Agricole - par Intensite le 24.06.2008 : 15:44... ()

Grève surprise au Crédit Agricole. Près de 350 salariés du Crédit agricole Val de France ont manifesté à Chartres et à Blois, pour protester contre la dégradation des conditions de travail. 8 agences bancaires et 6 points de vente périodiques n'ont pas ouvert leurs portes mardi, selon la direction, sur les 110 agences d'Eure-et-Loir et du Loir-et-Cher du Crédit agricole Val-de-France, qui compte 1100 salariés.  Parmi les revendications, les grévistes demandent l'embauche de 70 personnes supplémentaires, la baisse des objectifs et la revalorisation des salaires .

BROU - Les salariés d'Epure reprennent le travail - par Intensite le 10.10.2008 : 09:14... ()

Ils attendaient un signe de leur direction, c’est fait : les salariés de l’entreprise Epure, à Brou, ont repris le travail hier. Le directeur de l’usine a annoncé sa venue lundi prochain. Il annoncera aux salariés si oui ou non, il fera appel de la décision du tribunal de commerce de Chartres. Hier, l’entreprise a été placée en liquidation judiciaire.

Camif Particuliers (780 salariés) placée en liquidation judiciaire... ()

La société Camif Particuliers, 780 salariés, filiale du numéro trois français de la vente à distance Camif SA, a été placée lundi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Niort. De son côté, Camif SA (200 salariés), qui détient 34% de Camif Particuliers, a été placée en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois. Ces deux entités de la Camif, fondée en 1947... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

BLOIS - La TNT couvre le Loir-et-Cher - par Intensite le 04.04.2008 : 08:23... ()

L’ensemble du département du Loir-et-Cher est désormais couvert pour la télévision numérique terrestre (TNT). TDF, l’entreprise chargée du déploiement du réseau numérique a mis en service hier le rééméteur de Blois. Rappelons que la TNT permet de recevoir gratuitement sur son téléviseur, 18 chaînes par le biais d’un décodeur vendu dans la plupart des grandes surfaces et les boutiques spécialisées.

BLOIS - 12 mois de prison ferme pour menaces de mort sur le maire - par Intensite le 12.06.2008 : 19:11... ()

L'auteur de menaces de mort à l'encontre de Marc Gricourt, l'actuel maire socialiste de Blois, a été condamné cette semaine par le tribunal correctionnel de du Loir-et-Cher à 18 mois de prison ferme. L'homme, un multirécidiviste de 63 ans avait menacé à plusieurs reprises Marc Gricourt durant la campagne électorale des municipales.

LA MOTTE-BEUVRON - Une entreprise menacée par un plan de licenciement - par Intensite le 09.10.2008 : 08:57... ()

Une nouvelle entreprise menacée par un plan de licenciement. 74 salariés de l’entreprise Porcelaine de Sologne à la Motte-Beuvron, dans le Loir-et-Cher, s’inquiètent pour leur avenir. Lors d’un comité central d’entreprise, ils ont appris qu’un plan serait annoncé dans deux semaines au personnel.

REGION - Suppressions d'emplois chez Québécor et Novartis - par Intensite le 11.07.2008 : 08:01... ()

Le groupe néerlandais HHBV a annoncé hier la fermeture de son imprimerie située à Blois, pour des raisons économiques, entraînant la suppression de 150 emplois. Le fonds d'investissement néerlandais avait racheté fin juin, pour 135 millions d'euros au Canadien Québecor World, la totalité de son pôle d'imprimerie européen, qui comprend 17 établissements, dont celui de Blois. Le site de La Loupe en Eure-et-Loir, avec 150 salariés, pourrait être bientôt concerné. A Orléans, quarante emplois sont menacés chez le groupe pharmaceutique suisse Novartis dans le cadre d’une centralisation des activités aux Etats-Unis et en Suisse.

CHATEAUDUN - Avenir de Paulstra : les salariés sont inquiets - par Intensite le 17.10.2008 : 12:52... ()

Les salariés de l’entreprise Paulstra à Châteaudun, sont inquiets. Des licenciements pourraient avoir lieu dans les mois à venir. La direction générale a annoncé la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi, ce qui veut donc dire licenciements. Selon le délégué syndical, Jean-Paul Lavaine, la production, le développement et les services annexes seront touchés à Vierzon et à Châteaudun. Combien de personnes seront concernées par ces licenciements, nul ne le sait pour l’instant. Notons qu’à Châteaudun, l’entreprise Paulstra emploie environ 700 salariés

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement