Actualités Sciences > Dormir un heure de plus par nuit réduirait le risque cardio-vasculaire















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Dormir un heure de plus par nuit réduirait le risque cardio-vasculaire

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Dormir un heure de plus par nuit réduirait le risque cardio-vasculaire... ()

Dormir une heure de plus par nuit réduirait le risque de calcification des artères, un des premiers symptômes de développement de maladies cardiovasculaires, selon une étude publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Maladies cardiovasculaires : un régime riche en protéines ou en graisses monoinsaturées diminuerait le risque... ()

Le remplacement partiel des sucres par des protéines ou des graisses insaturées dans un régime pauvre en graisses saturées et en sel, diminuerait le risque cardiovasculaire, selon une étude américaine publiée dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA) et présentée lors du congrès scientifique de l'American Heart Association à Dallas (Etats-Unis).

Carcinome rénal : un risque réduit de 44% chez les femmes consommant régulièrement des poisons gras... ()

La consommation régulière de poissons gras réduirait de 44% le risque de carcinome rénal chez les femmes, selon une étude publiée mercredi dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA). Le carcinome cellulaire rénal représente plus de 80% des cas de cancer rénal.

Obésité de l'adulte : un indicateur d'un risque accru de problèmes cardiovasculaires au delà de 65 ans... ()

Même en l'absence d'une hypertension artérielle ou d'autres facteurs de risque cardiovasculaire associés, une obésité observée à l'âge adulte apparaît associée à un excès de risque d'hospitalisation ou de décès en lien avec une maladie coronarienne, une maladie cardiovasculaire ou un diabète à un âge plus avancé, préviennent les auteurs d'une étude parue dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA).

Obésité de l'adulte : un indicateur d'un risque accru de problèmes cardiovasculaires au delà de 65 ans... ()

Même en l'absence d'une hypertension artérielle ou d'autres facteurs de risque cardiovasculaire associés, une obésité observée à l'âge adulte apparaît associée à un excès de risque d'hospitalisation ou de décès en lien avec une maladie coronarienne, une maladie cardiovasculaire ou un diabète à un âge plus avancé, préviennent les auteurs d'une étude parue dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA).

DMLA : une alimentation riche en antioxydants réduit le risque... ()

Une alimentation riche en bêta-carotène, en vitamines C et E et en zinc est associée à une réduction du risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), montre une étude néerlandaise publiée dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA).

Les statines peuvent diminuer le risque de démence et de perte de la mémoire... ()

31/07/2008 - L'étude, publiée dans le journal médical Neurology montre que la prise régulière de statines pour réduire le risque cardio-vasculaire peut diminuer le risque de démence de moitié.

Bec-de-lièvre : la supplémentation en acide folique en début de grossesse réduirait le risque... ()

La supplémentation en acide folique en période périconceptionnelle réduit le risque de bec de lièvre chez le nouveau-né, suggère une étude américano-norvégienne publiée dans le « British Medical Journal » (BMJ).

Dormir pour perdre « les kilos de la grossesse »... ()

Des études épidémiologiques ont montré que le manque de sommeil est un facteur de risque d'obésité, de maladies cardiovasculaires et de diabète. A contrario, d'autres travaux ont établi que dormir trop longtemps (plus de...

Infarctus du myocarde : un risque accru chez les personnes atteintes de psoriasis... ()

Les personnes atteintes de psoriasis semblent être exposées à un risque accru d'infarctus du myocarde, suggèrent les résultats d'une étude américaine publiée mercredi dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA).

Des lésions dans le colon liées à un risque accru de cancer... ()

Des lésions sans relief, apparemment assez fréquentes dans le colon et difficiles à détecter, seraient liées à un plus grand risque de cancer du gros intestin que certains polypes, selon une étude publiée mercredi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Syndrome métabolique : une consommation riche en céréales complètes en réduit le risque... ()

Une consommation riche en céréales complètes réduirait le risque de syndrome métabolique, selon une étude américaine publiée dans la revue « American Journal of Clinical Nutrition ».

Maladies cardiovasculaires : la graisse abdominale, un facteur de risque indépendant de la corpulence... ()

L'obésité abdominale, définie par un tour de taille élevé, représenterait un facteur de risque cardiovasculaire, indépendant du surpoids ou de l'obésité globale, selon une étude américaine publiée dans la revue « American Journal of Epidemiology ».

'La pilule dangereuse pour la calcification artérielle'... ()

Selon des chercheurs de l'université de Gand, l'usage prolongé de la pilule augmente le risque de calcification artérielle de 20 à 30 pc. Les résultats sont basés sur une étude, menée sur 1.300 femmes, et concernent tous les types de contraception orale. Il s'agit en fait de données de recherches, collectées entre 2002 et 2004 auprès de 2.500 volontaires (hommes et femmes), âgés de 35 à 55 ans. Les 2.500 personnes, qui n'avaient aucune maladie cardio-vasculaire au moment de l'étude, ont subi un examen approfondi de leurs aortes et artères. Grâce à l'échographie, on a pu cartographier la présence de calcification artérielle. Des 1.301 femmes examinées, 81 pc avaient un jour pris la pilule, en moyenne pendant 13 ans. L'étude montre un rapport clair entre l'utilisation prolongée de la pilule et la calcification artérielle. Par tranche de 10 ans de prise de la pilule, on observe une augmentation de 20-30 pc de calcification artérielle. Ces résultats étaient indépendants de l'âge, du tabagisme, de la pression artérielle, des lipides, de l'obésité, des diabètes, de l'activité physique, de l'alimentation, le niveau d'instruction et la prise d'autres médicaments.

Les emplois difficiles augmentent le risque cardio-vasculaire... ()

La London Medical School s'est penchée sur le rythme cardiaque des hommes dont le niveau d'éducation est bas, ou dont le travail est sous qualifié. Ils ont peut être trouvé pourquoi dans cette population le risque cardio-vasculaire est plus élevé. ...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google