Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Procès de violeurs aux assises - par Intensite le 08.02.2008 : 08:10















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Procès de violeurs aux assises - par Intensite le 08.02.2008 : 08:10

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Procès de violeurs aux assises - par Intensite le 08.02.2008 : 08:10... ()

Depuis hier et jusqu’à ce soir, la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres jugent trois jeunes, âgés de 25 et 27 ans, pour viols et violences en réunion sur personne vulnérable. Le 8 décembre 2005, une jeune femme de 23 ans avait été violée dans un champ à Nogent-le-Phaye.

CHARTRES - Le meurtre de Rouvres aux assises - par Intensite le 05.02.2008 : 08:09... ()

Depuis hier et jusqu’à demain, la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres se penche sur le meurtre d’un jeune en août 2004 à Rouvres. La victime aurait été abattue pour une banale histoire de scooter volé. Un jeune homme de 20 ans avait été retrouvé mort dans un champ. Quatre individus de la région parisienne, sans histoires jusque-là, répondent de meurtre avec préméditation et complicité. Verdict attendu demain soir.

CHARTRES - De 6 à 9 ans de prison pour les braqueurs - par Intensite le 06.12.2007 : 07:57... ()

Le verdict est tombé hier soir. Des peines de prison ferme de 6, 8 et 9 ans ont été prononcées par la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres à l’encontre des trois braqueurs de la bijouterie Thierry à Maintenon en septembre 2005. A partir d’aujourd’hui, c’est un habitant d’Auneau qui est jugé par les assises pour une tentative de meurtre à l’arme blanche. Le procès doit durer deux jours.

EURE-ET-LOIR - La session des assises a commencé - par Intensite le 20.05.2008 : 07:57... ()

La session de printemps de la cour d’assises d’Eure-et-Loir s’est ouverte hier à Chartres. Durant les deux prochaines semaines, quatre affaires seront jugées. Premier procès, celui d’un homme, âgé de 48 ans, qui comparaît pour le meurtre de sa femme, à Dampierre-sur-Avre, le 5 décembre 2006. La semaine prochaine, un garagiste d’Unverre âgé de 73 ans sera jugé pour avoir tiré sur un cambrioleur. Ce dernier est aujourd’hui handicapé. Ce procès portera sur la légitime défense.

CHARTRES - Un braquage pour débuter la session des assises - par Intensite le 03.12.2007 : 07:49... ()

La session d’automne des assises d’Eure-et-Loir, à Chartres, débute aujourd’hui à 14h30 avec le procès des braqueurs de la bijouterie Thierry à Maintenon. Le 23 septembre 2005, deux hommes encagoulés dévalisent le commerce. Butin : plus de 25.000 euros. Un complice attendait à l’extérieur. Arrêtés dans les heures qui avaient suivi, ces trois Parisiens comparaissent jusqu’à mercredi.

CHARTRES - Une affaire de viol devant la cour d'assises - par Intensite le 27.01.2009 : 08:47... ()

Le procès de ce Chartrain, accusé de tentative de viol, a débuté hier devant la cour d’assises d’Eure-et-Loir. La victime est une femme âgée de 70 ans. L’auteur présumé du viol a affirmé qu’il voulait agresser la vieille dame, mais uniquement pour lui voler son portefeuille. Reste qu’il avait implicitement avoué son crime en garde à vue. Il encourt 30 ans de réclusion. Le verdict de la cour est attendu en fin de soirée.

DREUX - Dix ans de prison pour deux violeurs - par Intensite le 11.02.2008 : 07:49... ()

Deux Drouais, âgés de 27 ans, ont été condamnés à dix ans de prison par les assises d’Eure-et-Loir pour viols en réunion et violences volontaires. Ces dix années de prison sont assorties d’un suivi socio-judiciaire de deux ans auquel les deux individus devront se plier après avoir purgé leur peine. Un troisième individu a été relaxé du viol, mais il a tout de même écopé de trois ans de prison pour violence volontaires et vols.Rappelons que ces trois hommes étaient jugés pour le viol à l’encontre d’une jeune femme, dans la nuit du 7 au 8 décembre 2005. Après une soirée bien arrosée du côté de la jeune femme et du côté des trois individus, ces derniers avaient conduit celle-ci dans un bois près de Nogent-le-Phaye. Ils avaient abusé d’elle, l’avaient frappée, avaient dérobé son portable, et l’avaient abandonnée au milieu du bois. La jeune femme avait pu trouver refuge chez un habitant avant que les gendarmes arrivent sur les lieux.

BONNEVAL - Un jeune Bonnevalais jugé pour viol - par Intensite le 01.02.2008 : 08:28... ()

Depuis hier, une affaire de viol sur mineur est jugée devant la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres. Le procès se déroule à huis clos. La jeune fille, âgée de 16 ans à l’époque des faits, avait été retrouvée à son domicile, dans la région de Bonneval, complètement choquée, le 11 août 2006. Elle avait été violée derrière le kiosque du moulin des loisirs par un individu qu’elle ne connaissait pas. Aidé par l’un de ses amis, le présumé violeur aurait emmené la jeune fille près du Loir et l’aurait jetée dans l’eau à deux reprises avant que la victime soit sauvée par un témoin. La jeune fille avait été découverte à son domicile souffrant de nombreuses contusions et hématomes. Le jeune homme, âgé de 24 ans, est accusé de viol en réunion. Son complice, âgé de 22 ans, est poursuivi pour séquestration et violences. Verdict ce soir.

CHARTRES - Michel Hamelin fait appel de sa condamnation aux assises - par Intensite le 03.06.2008 : 07:56... ()

Après avoir été condamné par la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres, le 21 mai dernier, pour le meurtre de sa compagne, Michel Hamelin a décidé de faire appel. Ce dernier avait été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Il avait été reconnu coupable du meurtre de sa compagne, Marie-Ange Moreau, tuée de neuf coups de couteau. Quatre d’entre eux, portés à la gorge et au thorax, avaient été fatals. Michel Hamelin avait été également condamné à verser 65.000 euros à ses enfants aujourd’hui âgés de 8 et 11 ans et élevés dans la famille. L’accusé sera rejugé devant la cour d’appel d’assises à Versailles.

CHARTRES - Une violente dispute devant les assises - par Intensite le 04.12.2007 : 07:57... ()

Le procès de trois Parisiens, auteurs d’un braquage à la bijouterie Thierry à Maintenon, le 23 septembre 2005, a débuté hier et se poursuit jusqu’à demain devant la cour d’assises d’Eure-et-Loir. Jeudi et vendredi, un jeune d’Anet comparaîtra dans le box des accusés pour une tentative de meurtre après une bagarre au couteau. Histoire d’une sordide dispute avec un autre jeune homme en rapport avec une petite copine commune. La victime des coups à l’arme blanche s’en sortira après plusieurs jours d’hospitalisation.

CHARTRES - Procès d'une femme accusée d'avoir poignardé son petit ami - par Intensite le 26.09.2008 : 09:45... ()

Le procès de Patricia Hornoy a débuté devant la cour d’assises d’Eure-et-Loir. Patricia Hornoy, c’est cette femme qui avait poignardé son petit ami en février 2007 à Saint-Luperce. Les jurés devront déterminer s’il s’agit, ou non, d’un homicide volontaire. Les déclarations de la prévenue et les conclusions de l’enquête divergent. Les forces de l’ordre l’avaient interpellée ce soir-là avec plus de 2 grammes d’alcool par litre de sang.

CHARTRES - Quinze ans de réclusion pour le violeur - par Intensite le 30.01.2008 : 07:29... ()

Depuis lundi se déroule aux assises d’Eure-et-Loir à Chartres le procès d’un homme âgé d’une trentaine d’années, accusé de viol à l’encontre d’une femme de 20 ans qu’il avait agressée en pleine rue, la nuit, alors qu’elle venait de quitter son travail dans la cité chartraine. Il l’avait menacée d’un couteau puis l’avait entraînée à son domicile, avant de lui faire des avances. Selon le prévenu, la victime aurait été consentante. De leur côté, les experts font état d’un traumatisme important chez la jeune femme. Le verdict de ce procès qui se déroulait à huis clos a été rendu hier soir. Le violeur a écopé de quinze ans de réclusion. 

CHARTRES - Verdict ce soir dans le procès de Michel Hamelin - par Intensite le 21.05.2008 : 08:04... ()

Le verdict est attendu ce soir aux assises d’Eure-et-Loir au procès de Michel Hamelin. Cet homme de 48 ans vivait avec sa compagne à Dampierre-sur-Avre. Il est jugé depuis hier pour le meurtre de cette dernière, à leur domicile, le 5 décembre 2006. Demain, Mustapha Lazizi, un Mainvillois âgé de 28 ans, sera dans le box des accusés. Il est soupçonné de violences, entre septembre et novembre 2005, ayant entraîné la mort de son fils alors âgé de 3 mois.

EURE-ET-LOIR - Michel Hamelin condamné à 18 ans de réclusion - par Intensite le 22.05.2008 : 07:58... ()

Hier, la cour d’assises d’Eure-et-Loir à Chartres a condamné Michel Hamelin à 18 ans de réclusion. Cet homme de 48 ans a été reconnu coupable du meurtre de sa compagne. Les faits s’étaient produits à leur domicile de Dampierre-sur-Avre, le 5 décembre 2006. Cette femme était sur le point de quitter son compagnon lorsque la dispute avait basculé dans le drame. Michel Hamelin l’avait alors tué de douze coups de couteau. Aujourd’hui, début du procès de Mustapha Lazizi. Ce Mainvillois âgé de 28 ans est accusé de violences, entre septembre et novembre 2005, ayant entraîné la mort de son fils alors âgé de 3 mois. L’accusé aurait secoué son enfant trop violemment. Il encourt trente ans de réclusion.

CHARTRES - Un garagiste d'Unverre devant les assises - par Intensite le 29.05.2008 : 11:01... ()

C’est ce matin que débute, à la cour d’assises d’Eure-et-Loir, à Chartres, le procès de l’ancien garagiste d’Unverre, aujourd’hui âgé de 74 ans. Il est accusé d’avoir tiré sur un jeune qui avait pénétré dans son garage, le 17 avril 2001.L’homme avait été réveillé en pleine nuit par la sonnette indiquant une intrusion dans le garage. Celui-ci ayant été la cible de cambriolages ou tentatives de cambriolages à plusieurs reprises, le garagiste s’était levé, avait pris son fusil de chasse, demandé à son épouse d’appeler les gendarmes et s’était rendu dans le garage. Il avait tiré sur cet homme, faisant fuir en même temps deux autres individus. La victime, âgée de 19 ans avait été touchée à la tête. Depuis, il est hémiplégique et ne pourra pas être jugé pour les faits de tentative de cambriolage qui lui sont reprochés.L’ancien garagiste, qui pour sa défense a expliqué que cette nuit là il voulait juste faire peur au jeune homme, sera jugé pendant deux jours pour violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente. Le verdict sera rendu demain soir.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement