Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Hôpital : réunion avec Roselyne Bachelot ce soir - par Intensite le 07.10.2008 : 09:23















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Hôpital : réunion avec Roselyne Bachelot ce soir - par Intensite le 07.10.2008 : 09:23

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Hôpital : réunion avec Roselyne Bachelot ce soir - par Intensite le 07.10.2008 : 09:23... ()

Une partie de l’avenir de l’hôpital de Châteaudun se joue ce soir : une délégation d’élus locaux emmenés par Philippe Vigier, le député de la circonscription, doit rencontrer Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé. Au menu des discussions, un regroupement avec l’hôpital de Vendôme, apparemment inévitable pour la survie de l’établissement dunois. Promesse de Philippe Vigier : la future orientation de l’hôpital n’aura pas de conséquences sur les employés. En cas de validation du projet par le ministère, Philippe Vigier a annoncé des négociations ultérieures avec les syndicats pour définir les modalités d’un tel regroupement.

CHATEAUDUN - L'avenir de l'hôpital se joue ce soir - par Intensite le 09.10.2008 : 09:04... ()

C’est ce soir que l’avenir de l’hôpital de Châteaudun sera en partie connu. Une réunion est prévue à 16 heures à la mairie entre les élus et les syndicats hospitaliers. Seront présents : Didier Huguet, le maire, Philippe Vigier, le député, et Serge Fauve, le conseiller général. Tous trois ont été reçus mardi par Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé. Ils présenteront ce soir le compte-rendu de cette réunion. Dans le même temps, à la même heure, une manifestation se tiendra devant l’hôtel de ville, pour protester contre le projet de communauté hospitalière avec la clinique de Vendôme. Le service de chirurgie serait notamment délocalisé. Ce matin au micro d’Intensité, les trois représentants du personnel se sont exprimés : Chantal Breton (CFDT), Jean-François Duvigneaux (FO) et Charles Pellegrino (CGT). Ils ont affirmé, entre autres, que la chirurgie pouvait être relancée à Châteaudun, à condition « d’enlever le chirurgien qui est en place ». Pour tous les trois, la fin du service chirurgical à Châteuadun, c’est la mort de l’hôpital dunois.

CHATEAUDUN - Vigier et Huguet, ensemble pour défendre l'hôpital - par Intensite le 21.06.2008 : 06:43... ()

« Jamais l’hôpital de Châteaudun ne fermera » : c’est Philippe Vigier qui l’a affirmé hier après-midi dans sa mairie de Cloyes, aux côtés de Didier Huguet. Le député et le maire dunois, professionnels de santé tous les deux, qui rappellent que cet hôpital n’est ni de droite, ni du centre, ni de gauche, pour répondre aux critiques des élus communistes, unissent leurs efforts pour sortir le centre hospitalier de la route d’Orléans de ses difficultés. La réputation de l’établissement est à refaire. La confiance entre celui-ci et la population ainsi que les médecins de ville est à restaurer. La fuite chirurgicale est en effet de 70 %. Les élus, dans un travail commun de fond depuis plusieurs semaines, prendront des engagements forts à l’automne après avoir consulté et associé les personnels de l’hôpital et la population. Le député Vigier a déjà reçu plusieurs délégations syndicales. Les rencontres avec la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, et le sénateur Gérard Larcher, auteur d’un rapport sur la réorganisation du système de santé français, ont permis aux élus d’étoffer le plan d’attaque avec comme fil conducteur le temps d’accès aux soins. L’idée étant d’offrir, sans compression de personnel, une large palette de services à l’hôpital de Châteaudun et de diriger les patients pour des actes lourds vers la clinique privée de Vendôme ou les hôpitaux publics de Chartres. Un partenariat devra ainsi être acté pour la création d’une communauté hospitaliè...

CHATEAUDUN - L'hôpital ne fermera pas - par Intensite le 05.09.2008 : 09:11... ()

Le député-maire de Cloyes, Philippe Vigier et le maire de Châteaudun, Didier Huguet, l'ont affirmé hier, l'hôpital de Châteaudun ne fermera pas. Son maintien passera par un partenariat avec la clinique privée de Vendôme et la création d'une communauté hospitalière. Un dossier est actuellement sur le bureau de l'Agence Régionale d'Hospitalisation. Il est en cours de validation.L'Etat apportera son soutien pour que l'hôpital de Châteaudun demeure et même se développe. Le dossier est suivi par le ministère qui a promis un soutien financier d'investissement dès que la communauté aura été créée.

CHATEAUDUN - Base aérienne : Philippe Vigier répond à Patrick Cao - par Intensite le 22.04.2009 : 09:50... ()

Philippe Vigier répond aux syndicats de la base militaire de Châteaudun : le député mis en cause par Patrick Cao, délégué CGT, affirme ce matin dans l'Echo républicain qu'il y aura bien un nouveau rendez-vous au ministère de la Défense au sujet de la base. Une délégation sera donc à nouveau reçue. C'est un traitement assez exceptionnel, a expliqué Philippe Vigier, toutes les bases aériennes ne sont pas reçues au ministère.

CHATEAUDUN - Plus de service chirurgie à l'hôpital - par Intensite le 10.10.2008 : 09:17... ()

L’avenir de l’hôpital de Châteaudun a été esquissé en moins d’une heure. Hier, à 16 heures, alors que le député Vigier, le maire, Didier Huguet, et le conseiller général Serge Fauve reçoivent les représentants du personnel, plus d’une centaine de personnes se rassemblent devant l’Hôtel de Ville. Dans les rangs, les sentiments oscillent entre espoir et craintes. Anne et Catherine, toutes deux cadres de santé en chirurgie, pensent à la fois aux salariés de l’hôpital et aux besoins de la population. Trois quarts d’heure plus tard, la nouvelle tombe : l’hôpital de Châteaudun est sauvé, mais le service de chirurgie va être chamboulé. Le projet de communauté hospitalière avec la clinique de Vendôme a été validé par le ministère de la Santé. A partir du 15 janvier 2009, il n’y aura plus de chirurgie traditionnelle à l’hôpital dunois. L’équipe chirurgicale actuelle devra partir, et ne sera pas remplacée. Des chirurgiens de Vendôme viendront pratiquer des interventions de chirurgie dite « ambulatoire », c’est-à-dire de petits actes chirurgicaux. En contrepartie, Philippe Vigier annonce le renforcement de la maternité, la création de deux postes d’anésthésistes supplémentaires ainsi que d’un troisième médecin urgentiste, et le développement de nouvelles spécialités comme l’oncologie. Autre promesse du député : les employés de l’hôpital garderont leur statut et leur emploi. Dehors, les manifestants apprennent la nouvelle : les slogans se font entendre : « Vigier, démission ». Mais à éco...

CHATEAUDUN - Philippe Vigier ouvre sa permanence - par Intensite le 26.09.2007 : 08:11... ()

Philippe Vigier, le député d’Eure-et-Loir du groupe « Nouveau Centre » à l’Assemblée nationale, vient d’inaugurer sa permanence dans le centre-ville de Châteaudun. Elle est basée au 15 rue André-Gillet. L’équipe du parlementaire est définitivement formée. Philippe Sassier sera son assistant à Châteaudun et Marie Hennessy son assistante à Paris. Isabelle Reversé occupera les fonctions de secrétaire. Philippe Vigier recevra sur rendez-vous. En attendant, il a programmé une traversée de la circonscription dans laquelle il est élu. Vingt-cinq réunions sont ainsi prévues dans les trois prochains mois.

CHATEAUDUN - Offensive des communistes pour l'hôpital - par Intensite le 18.06.2008 : 08:03... ()

Les communistes montent au créneau dans le dossier du centre hospitalier de Châteaudun. Ils tiendront une réunion publique sur l’avenir de l’établissement dunois, vendredi à 18h00 à la salle Delabrouille. Un comité de défense est également en cours de création, à l’image de celui créé par les mêmes communistes pour la ligne SNCF Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours. Une pétition est également en circulation pour défendre cet hôpital de proximité. Dominique Garcia, Jean Hardy, Bernard Malfon, Patrick Heurguier et leurs camarades n’acceptent pas que le service de chirurgie soit remis en cause. Ils en souhaitent le maintien et l’amélioration. Les communistes dunois interpellent le maire de Châteaudun mais aussi et surtout le député Philippe Vigier, lequel fait preuve, selon eux, d’un « silence assourdissant » dans ce dossier. Ils parlent d’« une décision de droite » quand ils évoquent l’option d’un maintien de chirurgie ambulatoire en partenariat avec une clinique à Vendôme ou l’hôpital de Chartres. Une option évoquée et envisagée par le maire de Châteaudun, Didier Huguet, lequel estime qu’il s’agirait de la moins mauvaise solution.

CHATEAUDUN - Rencontre de l'ARH sur l'avenir de l'hôpital Dunois - par Intensite le 02.08.2008 : 06:47... ()

L’avenir de l’hôpital de Châteaudun a été évoqué jeudi à Orléans. Le député maire de Cloyes, Philippe Vigier, accompagné du maire de Châteaudun, Didier Huguet, de Didier Poillerat, directeur du centre hospitalier dunois et Bertrand Joseph, ont rencontré le directeur de l’ARH, l’Agence régionale de l’hospitalisation. Ce dernier a rassuré les élus en leur confirmant que la structure ne fermerait pas. Si la maternité se porte bien, c’est au service de chirurgie que le bas blesse. 1.370 actes ont été pratiqués en 2007, alors qu’il en faudrait 2000. Les élus ont donc fait deux propositions au directeur de l’ARH : un partenariat avec la clinique privée de Vendôme qui récupèrerait l’activité chirurgicale la plus rentable et la deuxième solution, pourrait être un rapprochement avec le centre hospitalier de Chartres. Selon les élus, la première proposition serait la plus solide pour l’instant. Une seconde rencontre est prévue à Orléans en septembre.

CHATEAUDUN - Pas de menace sur la maternité selon Philippe Vigier - par Intensite le 18.10.2008 : 07:08... ()

La maternité de Châteaudun ne sera pas menacée : Philippe Vigier, le député de la quatrième circonscription d’Eure-et-Loir, l’a affirmé hier soir lors d’une conférence de presse. On le sait, la condition pour que cette maternité soit définitivement consolidée, c’est le recrutement rapide de deux anesthésistes supplémentaires. Si Didier Huguet, le maire de Châteaudun, n’avait pas tenu ce recrutement pour acquis mercredi dernier, le député, lui, s’appuie sur les promesses que lui a tenues le ministère. Le député qui a fermement récusé les affirmations d’Alain Venot parues dans la presse hier. Philippe Vigier a confirmé les dires de Didier Huguet : cette fermeture était la seule solution possible, pour un jour, pourquoi pas, rouvrir la chirurgie traditionnelle à Châteaudun avec de nouveaux praticiens compétents.

CHATEAUDUN - Roselyne Bachelot n’oublie pas son engagement pour Chateaudun - par Intensite le 18.04.2009 : 10:36... ()

Présente hier dans le Loir-et-cher pour l’inauguration de l ’hélistation de l’hôpital Vendômois, la ministre a été accueillie par une soixantaine de manifestants. Parmi ces personnels du monde médical, quelques uns venaient de Chateaudun. Le comité d’action et de défense de l’hôpital public de Châteaudun a souhaité rappeler à la ministre de la santé ses engagements concernant l’unité de chirurgie dunoise. La poignée de Dunois a montré par sa présence le souhait de maintenir l’unité chirurgicale de jour au centre hospitalier. Et la ministre s’est engagée auprès de l’intersyndicale de l’hôpital de Chateaudun de lancer une enquête sur la faisabilité. Cette enquête sera menée par Patrice Legrand, le directeur de l’ARH, agence régionale d’hospitalisation. De plus, hier a débuté le partenariat entre l’hôpital de Chateaudun et de la clinique Saint Cœur de Vendôme. Maintenant, ce sont les chirurgiens vendômois qui interviendront à Chateaudun.

CHATEAUDUN - Hôpital : nouvelle salve de l'opposition - par Intensite le 21.10.2008 : 08:58... ()

On pensait les débats clos avant ce jeudi et la réunion du conseil d’administration, mais l’opposition municipale de Châteaudun a tenu, une dernière fois, à exprimer son avis au sujet de l’hôpital. Cyril Langelot s’est exprimé hier soir, par communiqué de presse. Si le député Philippe Vigier et le maire Didier Huguet s’étonnent que l’opposition ait mis autant de temps à réagir, c’était « pour ne pas faire un procès d’intention sans connaître leur choix ». « Nous ne pouvions pas imaginer qu’ils choisiraient une solution à l’opposée de celle du ministère », poursuit le communiqué. Les propositions de travail en commun arrivent tard, pour Cyril Langelot. De plus, il regrette que le problème n’ait jamais été évoqué en conseil municipal. Pour mémoire, le prochain conseil se réunira jeudi soir, le même jour que la réunion du CA à l’hôpital. Pour l’instant, l’hôpital n’est pas à l’ordre du jour.

EURE-ET-LOIR - Roselyne Bachelot et Bernard Laporte en visite aujourd'hui - par Intensite le 07.11.2008 : 07:51... ()

Deux ministres aujourd’hui en Eure-et-Loir : Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, se rend ce matin à Dreux, où elle reviendra sur son projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires ». L’hôpital de Dreux et celui de Châteaudun sont dans la même situation, puisque le premier doit connaître un rapprochement avec l’hôpital de Chartres. Polémique au sujet de cette visite, les syndicats de l’hôpital drouais se plaignent d’être tenus à l’écart. Roselyne Bachelot a refusé de les rencontrer. Pendant ce temps, Bernard Laporte, son secrétaire d’Etat aux Sports, se déplacera à Chartres où il sera accueilli par Gérard Cornu, le président du FC Chartres, Patrick Violas, le directeur de la société Cinq sur Cinq, l’un des sponsors du club, ainsi que par Jean-Pierre Gorges. Il se rendra ensuite aux écuries du Val-de-l’Eure, à Fontenay-sur-Eure.

CHATEAUDUN - Hôpital : les syndicats contre-attaquent - par Intensite le 13.11.2008 : 08:51... ()

La décision est sans surprise : les représentants du personnel de l’hôpital de Châteaudun ont rejeté le projet de regroupement avec la clinique de Vendôme. Un projet présenté vendredi par les responsables vendômois au Comité technique de l’établissement. Les syndicats dénoncent un projet pas assez précis et dangereux financièrement. Selon eux, le projet actuel ne prend pas non plus en compte les 45 km qu’il faut parcourir entre Châteaudun et Vendôme, une vraie source de danger pour la santé des patients selon eux. Eux militent pour une chirurgie de semaine et comptent bien faire entendre leur voix au prochain conseil d’administration, avant une entrevue au ministère de la Santé, prévue la semaine suivante. A noter enfin, mercredi 19 novembre, la veille du CA, une conférence – débat avec des représentants de la Coordination nationale de défense des hôpitaux de proximité, pour échanger avec la population sur l’établissement dunois. Ca se passera à la salle Saint-Jean.

CHATEAUDUN - Plus de 2000 signatures pour la défense de l'hôpital - par Intensite le 05.07.2008 : 06:49... ()

Le comité d’action et de défense pour l’hôpital de Châteaudun poursuit son combat pour la défense du service public. Plus de 2.000 signatures, dont celles du député Philippe Vigier et de dix-huit médecins hospitaliers dunois, ont été recueillies au travers de pétitions. Le comité en question a été reçu lundi par la sous-préfète, Anne Laparre-Lacassagne. Des rendez-vous sont prévus avec le maire de Châteaudun, Didier Huguet, le directeur de l’hôpital, Didier Poillerat, et l’Agence régionale de l’hospitalisation. Selon les dirigeants du comité, Jean Hardy et Dominique Garcia en tête, l’accueil de la pétition est très bon auprès de la population. Ils souhaitent que l’Etat injecte de nouveaux moyens financiers pour sauver l’établissement et ne veulent pas entendre parler d’un partenariat avec le privé et la clinique de Vendôme, soumise, selon eux, à des résultats économiques. Les pétitions continueront à être présentées tout au long de l’été, chaque jeudi à Châteaudun. Après analyse de la situation à la rentrée, des actions plus fortes ne sont pas à exclure.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google