Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Hopital : Didier Huguet refuse la polémique - par Intensite le 16.10.2008 : 09:02















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Hopital : Didier Huguet refuse la polémique - par Intensite le 16.10.2008 : 09:02

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Hopital : Didier Huguet refuse la polémique - par Intensite le 16.10.2008 : 09:02... ()

Didier Huguet veut désamorcer la polémique au sujet de l’hôpital : mardi soir, l’opposition municipale a tenté de débusquer un lièvre en évoquant un rapport du ministère de la Santé, datant du printemps dernier. Ce rapport stipulait, selon Cyril Langelot, que le maintien de la chirurgie était indispensable à la survie de l’hôpital. Le maire de Châteaudun dénonce lui, une interprétation incorrecte et polémique de ce rapport. Les indications du rapport ont été suivies à la lettre. Obstacle principal du maintien de la chirurgie à Châteaudun, le recrutement de nouveaux chirurgiens. Cyril Langelot affirmait mardi qu’un tel recrutement était possible, mieux encore : certains chirurgiens se seraient portés candidats, mais auraient été déboutés. Didier Huguet, lui, a réfuté ces dires : engager des chirurgiens qualifiés dans la situation actuelle de l’hôpital, est quasi mission impossible. Plus que des chirurgiens, il s’agit aujourd’hui pour Didier Huguet de recruter des anesthésistes supplémentaires, pour consolider la maternité. Beaucoup de chantiers pour la municipalité qui, selon le maire, hérite d’un dossier laissé à l’abandon depuis dix ans. Dans ces conditions, a-t-il affirmé, « le partenariat avec Vendôme n’est pas la meilleure solution, mais la moins mauvaise ».

CHATEAUDUN - Hôpital : la convention avec la clinique de Vendôme retardée - par Intensite le 13.01.2009 : 07:42... ()

15 janvier, ou pas 15 janvier ? Cette date, cela devait être celle où la convention entre l’hôpital de Châteaudun et la clinique de Vendôme allait être effective. Non, réponse hier de Didier Poillerat, le directeur de l’hôpital, et de Didier Huguet, maire et président du conseil d’administration. Apparemment, il reste encore pas mal de petits détails à régler, notamment le planning de la venue des chirurgiens de Vendôme pour les consultations. Donc, affirme Didier Huguet, nous ne signerons rien tant qu’on ne sera pas certains d’un chemin clair et sécurisé pour les patients de Châteaudun. A noter quand même, l’arrivée d’un nouveau chirurgien viscéral, qui s’occupera également de la maternité.

CHATEAUDUN - L'ancien maire et le nouveau s'affrontent dans la presse - par Intensite le 27.11.2008 : 08:49... ()

C'est la réponse du berger à la bergère : après l'interview d'Alain Venot hier dans l'Echo républicain, Didier Huguet lui répond ce matin : "Je suis ravi de voir que Monsieur Venot est en pleine santé, mais je ne vois pas très bien l'intérêt de ses propos". Pour le maire de Châteaudun, l'hôpital n'a pas besoin d'une polémique supplémentaire. Didier Huguet affirme que lui et Alain Venot se sont croisés "15 minutes" au terme des élections municipales. Aucun dossier ne lui a été transmis concernant l'hôpital. Didier Huguet regreete que l'on "tire à boulets rouges sur ce qu'on essaye de faire, alors que l'on fait tout pour sauver l'hôpital".

CHATEAUDUN - Les médecins rassurent leurs patients - par Intensite le 25.10.2008 : 06:51... ()

Après la passe d’armes de jeudi soir au conseil municipal de Châteaudun, entre Didier Huguet et Cyril Langelot, au sujet de l’hôpital, les médecins dunois veulent rassurer leurs patients. Même si effectivement, le maintien de la chirurgie traditionnelle n’est plus possible à Châteaudun, c’est pour, disent-ils, assurer aux patients le meilleur suivi médical possible. Les modalités du partenariat entre l’hôpital et la clinique ont déjà quelque peu avancé, et au sujet des coûts supplémentaires, les Dunois ne devraient pas creuser encore plus dans leur portefeuille.

CHATEAUDUN - La chirurgie de l'hôpital à nouveau en question - par Intensite le 15.10.2008 : 10:57... ()

Le débat sur l’hôpital de Châteaudun est relancé : hier soir, l’opposition municipale emmenée par Cyril Langelot s’est exprimée pour la première fois depuis l’annonce de la fermeture de la chirurgie. Une décision que l’opposition récuse : selon elle, maintenir la chirurgie à Châteaudun est toujours possible. Cyril Langelot  a fait notamment référence à un rapport du ministère de la Santé, datant du printemps dernier, et allant dans ce sens.En l’état des choses, l’opposition demande donc des comptes à l’équipe municipale actuelle. Elle souhaite, au minimum, qu’un moratoire soit décidé pour étudier à nouveau la question, ainsi qu’une nouvelle rencontre avec le ministère de la Santé, sur les bases de ce rapport. .L’opposition réclame également un conseil municipal extraordinaire avant que le conseil d’administration de l’hôpital ne se réunisse, le 23 octobre.

CHATEAUDUN - L'hôpital ne fermera pas - par Intensite le 05.09.2008 : 09:11... ()

Le député-maire de Cloyes, Philippe Vigier et le maire de Châteaudun, Didier Huguet, l'ont affirmé hier, l'hôpital de Châteaudun ne fermera pas. Son maintien passera par un partenariat avec la clinique privée de Vendôme et la création d'une communauté hospitalière. Un dossier est actuellement sur le bureau de l'Agence Régionale d'Hospitalisation. Il est en cours de validation.L'Etat apportera son soutien pour que l'hôpital de Châteaudun demeure et même se développe. Le dossier est suivi par le ministère qui a promis un soutien financier d'investissement dès que la communauté aura été créée.

CHATEAUDUN - Pas de menace sur la maternité selon Philippe Vigier - par Intensite le 18.10.2008 : 07:08... ()

La maternité de Châteaudun ne sera pas menacée : Philippe Vigier, le député de la quatrième circonscription d’Eure-et-Loir, l’a affirmé hier soir lors d’une conférence de presse. On le sait, la condition pour que cette maternité soit définitivement consolidée, c’est le recrutement rapide de deux anesthésistes supplémentaires. Si Didier Huguet, le maire de Châteaudun, n’avait pas tenu ce recrutement pour acquis mercredi dernier, le député, lui, s’appuie sur les promesses que lui a tenues le ministère. Le député qui a fermement récusé les affirmations d’Alain Venot parues dans la presse hier. Philippe Vigier a confirmé les dires de Didier Huguet : cette fermeture était la seule solution possible, pour un jour, pourquoi pas, rouvrir la chirurgie traditionnelle à Châteaudun avec de nouveaux praticiens compétents.

CHATEAUDUN - Plus de service chirurgie à l'hôpital - par Intensite le 10.10.2008 : 09:17... ()

L’avenir de l’hôpital de Châteaudun a été esquissé en moins d’une heure. Hier, à 16 heures, alors que le député Vigier, le maire, Didier Huguet, et le conseiller général Serge Fauve reçoivent les représentants du personnel, plus d’une centaine de personnes se rassemblent devant l’Hôtel de Ville. Dans les rangs, les sentiments oscillent entre espoir et craintes. Anne et Catherine, toutes deux cadres de santé en chirurgie, pensent à la fois aux salariés de l’hôpital et aux besoins de la population. Trois quarts d’heure plus tard, la nouvelle tombe : l’hôpital de Châteaudun est sauvé, mais le service de chirurgie va être chamboulé. Le projet de communauté hospitalière avec la clinique de Vendôme a été validé par le ministère de la Santé. A partir du 15 janvier 2009, il n’y aura plus de chirurgie traditionnelle à l’hôpital dunois. L’équipe chirurgicale actuelle devra partir, et ne sera pas remplacée. Des chirurgiens de Vendôme viendront pratiquer des interventions de chirurgie dite « ambulatoire », c’est-à-dire de petits actes chirurgicaux. En contrepartie, Philippe Vigier annonce le renforcement de la maternité, la création de deux postes d’anésthésistes supplémentaires ainsi que d’un troisième médecin urgentiste, et le développement de nouvelles spécialités comme l’oncologie. Autre promesse du député : les employés de l’hôpital garderont leur statut et leur emploi. Dehors, les manifestants apprennent la nouvelle : les slogans se font entendre : « Vigier, démission ». Mais à éco...

CHATEAUDUN - Hôpital : nouvelle salve de l'opposition - par Intensite le 21.10.2008 : 08:58... ()

On pensait les débats clos avant ce jeudi et la réunion du conseil d’administration, mais l’opposition municipale de Châteaudun a tenu, une dernière fois, à exprimer son avis au sujet de l’hôpital. Cyril Langelot s’est exprimé hier soir, par communiqué de presse. Si le député Philippe Vigier et le maire Didier Huguet s’étonnent que l’opposition ait mis autant de temps à réagir, c’était « pour ne pas faire un procès d’intention sans connaître leur choix ». « Nous ne pouvions pas imaginer qu’ils choisiraient une solution à l’opposée de celle du ministère », poursuit le communiqué. Les propositions de travail en commun arrivent tard, pour Cyril Langelot. De plus, il regrette que le problème n’ait jamais été évoqué en conseil municipal. Pour mémoire, le prochain conseil se réunira jeudi soir, le même jour que la réunion du CA à l’hôpital. Pour l’instant, l’hôpital n’est pas à l’ordre du jour.

CHATEAUDUN - Offensive des communistes pour l'hôpital - par Intensite le 18.06.2008 : 08:03... ()

Les communistes montent au créneau dans le dossier du centre hospitalier de Châteaudun. Ils tiendront une réunion publique sur l’avenir de l’établissement dunois, vendredi à 18h00 à la salle Delabrouille. Un comité de défense est également en cours de création, à l’image de celui créé par les mêmes communistes pour la ligne SNCF Paris-Châteaudun-Vendôme-Tours. Une pétition est également en circulation pour défendre cet hôpital de proximité. Dominique Garcia, Jean Hardy, Bernard Malfon, Patrick Heurguier et leurs camarades n’acceptent pas que le service de chirurgie soit remis en cause. Ils en souhaitent le maintien et l’amélioration. Les communistes dunois interpellent le maire de Châteaudun mais aussi et surtout le député Philippe Vigier, lequel fait preuve, selon eux, d’un « silence assourdissant » dans ce dossier. Ils parlent d’« une décision de droite » quand ils évoquent l’option d’un maintien de chirurgie ambulatoire en partenariat avec une clinique à Vendôme ou l’hôpital de Chartres. Une option évoquée et envisagée par le maire de Châteaudun, Didier Huguet, lequel estime qu’il s’agirait de la moins mauvaise solution.

CHATEAUDUN - Vigier et Huguet, ensemble pour défendre l'hôpital - par Intensite le 21.06.2008 : 06:43... ()

« Jamais l’hôpital de Châteaudun ne fermera » : c’est Philippe Vigier qui l’a affirmé hier après-midi dans sa mairie de Cloyes, aux côtés de Didier Huguet. Le député et le maire dunois, professionnels de santé tous les deux, qui rappellent que cet hôpital n’est ni de droite, ni du centre, ni de gauche, pour répondre aux critiques des élus communistes, unissent leurs efforts pour sortir le centre hospitalier de la route d’Orléans de ses difficultés. La réputation de l’établissement est à refaire. La confiance entre celui-ci et la population ainsi que les médecins de ville est à restaurer. La fuite chirurgicale est en effet de 70 %. Les élus, dans un travail commun de fond depuis plusieurs semaines, prendront des engagements forts à l’automne après avoir consulté et associé les personnels de l’hôpital et la population. Le député Vigier a déjà reçu plusieurs délégations syndicales. Les rencontres avec la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, et le sénateur Gérard Larcher, auteur d’un rapport sur la réorganisation du système de santé français, ont permis aux élus d’étoffer le plan d’attaque avec comme fil conducteur le temps d’accès aux soins. L’idée étant d’offrir, sans compression de personnel, une large palette de services à l’hôpital de Châteaudun et de diriger les patients pour des actes lourds vers la clinique privée de Vendôme ou les hôpitaux publics de Chartres. Un partenariat devra ainsi être acté pour la création d’une communauté hospitaliè...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement